Comment accompagner un nouveau manager dans la prise de ses fonctions ?

Date de publication :

19/1/2023

Évolution interne ou recrutement d’un manager junior, tout manager passe un jour par le statut de nouveau manager. Lorsqu'un collaborateur prend un poste de manager, il est important de lui offrir un soutien approprié qui lui permettra de s'intégrer efficacement dans son nouveau rôle et de réussir dans ses fonctions. L’enjeu de cet accompagnement est de lui faire comprendre le rôle et les responsabilités d’un manager et de lui fournir tous les outils nécessaires. 

Comment accompagner chaque nouveau manager dans la prise de ses fonctions ?

Ne ratez plus nos dernières actualités

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

L’accompagnement d’un nouveau manager se déroule en 3 étapes.

1. L’onboarding du nouveau manager

L'onboarding est l’ensemble des actions pour intégrer un nouveau collaborateur. Lors de leur intégration, les nouveaux managers doivent recevoir toutes les informations et ressources nécessaires pour réussir : politiques et procédures de l'entreprise, systèmes et outils utilisés, principales relations de travail... Il s'agit également de les familiariser avec les membres de leur équipe afin qu'ils puissent réussir dans leur nouveau rôle. Néanmoins, certains se retrouvent sans les leviers et outils du manager nécessaires pour mener à bien leur gestion d’équipe. Il est important d’accompagner les jeunes managers à travers une formation.

Acceptez que quelqu’un qui vient de démarrer dans le métier puisse apporter de belles idées. Penser à demander régulièrement : « Qu’en penses-tu ? » est fédérateur.

Réunions, rencontres informelles, rituels, livraison de matériel informatique, réunion RH, photos des collègues, codes de connexion : tout ce qui se fait d’habitude au bureau devra être anticipé. Préparer minutieusement la première semaine est fondamental. Prévenez en amont la personne qui arrive de la façon dont cette semaine va se dérouler et calez des points quotidiens pendant toute la durée qui sera nécessaire à son intégration.

Avoir du bon matériel est également important, et certaines entreprises vont jusqu’à l’offrir. Cela peut aller la chaise ergonomique au bureau adaptable en hauteur en passant par le grand écran, le micro-casque ou le repose-pieds…

2. La formation du nouveau manager, levier d’engagement et d’intégration

a. Les fondamentaux du management : un indispensable pour tout nouveau manager

Fournir des ressources et de la formation est essentiel pour une transition réussie. Il est également important de lui fournir la formation en management nécessaire, afin qu'il puisse développer les compétences de gestion requises pour réussir.

Tout d’abord, chaque nouveau manager doit pouvoir identifier le style de management adéquat à adopter pour piloter une équipe, qu’il adaptera en fonction de son profil et de la culture de l’entreprise.

Les experts en management Hersey et Blanchard identifient 4 styles de management selon l’autonomie et la compétence des équipes. 

  • Le style directif

Le management directif est axé sur l’organisation, l’encadrement de l’équipe et la direction, il laisse peu de place au relationnel et à l’empathie. Le rôle du manager est alors d’adopter une attitude de leader qui donne des consignes précises. Il prend les décisions sans concertation particulière de son équipe. Un management directif à pour but de structurer une organisation.

  • Le style persuasif

Dans cette configuration, le manager est toujours un leader qui prend les décisions seul mais il fait preuve d’empathie. Il explique ses choix à ses collaborateurs afin de les persuader, fédérer et les convaincre de la stratégie qu’il décide d’employer sur une problématique donnée. Ce style de management sert à mobiliser les équipes.

  • Le style participatif

Manager une équipe avec le style participatif est à l’opposé du style directif. En mode participatif, le manager est un manager de proximité, il a une position centrale au sein de l’équipe, il ne se positionne pas au-dessus. Il parle peu et travaille sur un pied d’égalité avec ses collaborateurs. Les décisions sont prises en équipe en pesant le pour et le contre. Le manager à pour objectif principal d’améliorer la cohésion et d’activer la collaboration dans son équipe.

  • Le style délégatif

Dans une organisation avec un management délégatif, le manager reste en retrait mais est disponible et répond à toutes les sollicitations de ses collaborateurs, il transmet à ses collaborateurs la responsabilité de la prise de décision. Son objectif est de responsabiliser son équipe. Découvrez les conseils de laWEbox pour développer le style délégatif via son podcast : futur de travail et management.

Il est important d’adapter sa communication en tant que manager. D’ailleurs, il n’y a pas un meilleur style de management, il y a un style adapté à chacun. Il est donc intéressant d’accompagner le nouveau manager dans ce type de réflexion sur son leadership.

b. La prise de recul du nouveau manager

Pour que le nouveau manager comprenne les enjeux de son nouveau poste il peut se poser  les 3 questions puissantes de Peter Druker : Quelle est ma mission actuelle ? Quels sont mes défis ? Quelles sont mes opportunités ? Ces questions permettent de prendre de la hauteur et de bien comprendre l’environnement et le contexte du poste avant d’entrer dans le rush opérationnel.

Il est aussi essentiel d’accompagner le manager sur la question de la culture actuels de l'équipe. Cela aidera le nouveau manager à comprendre la dynamique et les attentes de l'équipe. Il est essentiel que l'équipe soit ouverte et honnête. Cela signifie qu'il faut communiquer les attentes, fournir un feedback et être clair sur les buts et objectifs de l'équipe. Cela aidera le nouveau manager à prendre des décisions éclairées et à mieux comprendre l'équipe. Cette étape est incontournable pour optimiser la performance des équipes sous un nouveau manager.

Une fois toutes les informations recueillies sur le contexte (missions, objectifs, équipes, processus…), le jeune manager pourra décider du style de management à adopter.

c. Le peer learning pour intégrer le nouveau manager

Dans un monde de réseau, il est primordial d’intégrer les collaborateurs et particulièrement les nouveaux managers dans des communautés apprenantes pour se développer en continu grâce au partage entre pairs. L’apprentissage entre pairs est un moyen efficace d’aider les nouveaux managers à s’intégrer dans leur environnement de travail et à comprendre les pratiques managériales et les normes de l’entreprise. L’apprentissage entre pairs, aussi appelé peer-learning, consiste à savoir comment font les autres, quel outil est utilisé face à telle problématique très précise etc... Le peer-learning apporte 4 principaux atouts : 

  • Ce type d’échange entre managers permet d’apprendre des autres

Les échanges entre collègues permettent d’avoir accès aux connaissances et aux expériences des autres. Chacun apportant un regard différent, une approche intéressante, les membres de la communauté peuvent s’échanger des bonnes pratiques managériales. Dans cette même logique, les nouveaux managers peuvent être jumelés avec des mentors qui peuvent les guider et les aider dans leur nouveau rôle.

  • Cela aide à retenir les techniques dans le quotidien

Selon Edgar Dale, chercheur en sciences de l’éducation, la méthode la plus efficace pour retenir quelque chose est de partager ses trouvailles avec sa communauté. Chacun présentant aux autres ses objections, ses techniques, ses tips, ses doutes, ses quick wins, ses échecs, etc., ces échanges entre pairs permettent d’ancrer les messages et de faciliter le passage à l’action.

  • Le peer to peer est rassurant

Entre pairs, l’échange n’a pas lieu avec son supérieur mais avec ses semblables. Ces partages sont donc plus naturels, plus agréables et permettent d’échanger sur les objectifs à atteindre en tant que nouveau manager.

  • Cela permet de rester motivé et assidu

Appartenir à un groupe de managers et échanger permet de progresser pour mieux animer les équipes, maintenir le lien. Ce type de communauté managériale permet également de se réconforter, d’avancer ensemble, pour se serrer les coudes et rester motiver. Avec le peer-to-peer, chacun a quelque chose en commun avec un groupe et chacun sait vers qui se tourner en cas de question.

En résumé, définissez une stratégie pour les nouveaux managers qui permette d’accompagner efficacement tout nouveau chef d’équipe. Accueillez chacun d’entre eux avec un onboarding structuré qui lui donne toutes les informations nécessaires sur son poste et sur l’entreprise. Accompagnez les sur la durée à travers des formations au management et une intégration à un groupe de pairs.

Des outils de management tels que laWEbox sont conçus pour accompagner la formation et l’intégration de nouveaux collaborateurs dans des communautés apprenantes. Pour bénéficier d’une démonstration live de cet outil, contactez-nous. Voici une vidéo de témoignage client utilisant laWEbox pour intégrer ses nouveaux managers :

Ressources complémentaires pour un nouveau manager

Voir le PDF 2

Ces articles sur le management pourraient vous intéresser