Témoignage d’entreprise ayant déployé le social learning et l’apprentissage informel

Date de publication :

23/6/2022

L'apprentissage et le learning sont des sujets clés de la formation professionnelle. La multiplication des offres de digital learning, de formation e-learning, de blended-learning et de dispositifs hybrides a mis en exergue l’opposition entre distanciel et présentiel cependant la question se pose aussi entre apprentissage formel et informel. En effet, 70% de nos apprentissages découlent de l’informel (Selon Tough 1999). 

Ne ratez plus nos dernières actualités

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Le social learning et l'apprentissage informel : contexte

D’une part, l’apprentissage formel regroupe tous les dispositifs descendants permettant de transmettre des enseignements et de former les apprenants par le biais de différents formats et ressources pédagogiques (présentiels, e-learning, exercices d’application, tutos pédagogiques,...). 

D’autre part, l’apprentissage informel est un apprentissage tacite, c’est à dire qu’il s’acquiert en dehors du cadre de la formation, chacun passant en moyenne 3h/j à chercher des réponses à ses enjeux du quotidien. C’est ainsi que l’on progresse, en apprenant toute notre vie. Lors d’une étude, après avoir classé les modalités d’apprentissage en 3 catégories (informel, social learning et formation académique) les chercheurs Michael Lombardo, Morgan Mc Call et Robert Eichinger ont demandé à 200 managers d’indiquer à quels formats pédagogiques ils attribuent leurs connaissances acquises. La formation académique s’est classée en 3e position avec seulement 10% des voix ; 90% des managers ont affirmé tenir leurs connaissances de l’apprentissage informel et du social learning. 

Que représentent concrètement les méthodes d’apprentissage informel et de social learning ? Et comment les mettre en œuvre ?

1- Le social learning et l’apprentissage informel : Définitions

a. L’apprentissage informel

L’apprentissage informel est un type d’apprentissage qui a lieu hors formation. Il peut être résumé par un apprentissage par l’expérience. C’est en exécutant une tâche ou une mission que l’apprenant acquiert de nouvelles compétences, connaissances. L’apprentissage informel à la particularité d’être en général non encadré. Pour illustrer ce type de modalités pédagogiques, il suffit d’imaginer un enfant, il apprend sa langue maternelle par l’expérience, c’est en écoutant son entourage qu’il développe sa maîtrise de la langue (cette maîtrise est ensuite perfectionnée par l’enseignement scolaire), c’est un apprentissage informel. Cependant cette notion soulève le questionnement sur l’intention de l’apprenant. L’apprenant était-il volontaire, voire conscient d’apprendre une nouvelle compétence ? Eh bien, oui et non. On distingue deux types d’apprentissage informel : fortuit et volontaire.

  • L’apprentissage informel fortuit est parfaitement représenté par l’exemple d’un enfant qui apprend à parler sa langue maternelle. Il permet à l’apprenant de passer par un apprentissage involontaire parfois même inconscient, il est purement expérientiel.
  • L’apprentissage informel volontaire est une décision consciente de vouloir apprendre de nouvelles connaissances. Bien que les méthodes pédagogiques restent non académiques, l’apprenant prend la décision de vouloir maîtriser/apprendre une nouvelle compétence. On retrouve souvent ce type d’apprentissage dans les communautés où les apprenants se partagent savoir et expériences. C’est là qu’intervient le Social learning.

b. Le social learning

Le Social learning : c’est de l’apprentissage social au sein de son écosystème : on apprend en interagissant avec les autres, on parle aussi de peer learning ou de communauté d’apprenants. Cela peut être une sous partie de l’apprentissage informel. Le social learning est basé sur le partage de connaissances dans un groupe d’apprenants. Dans cette méthode d’apprentissage, on considère que chaque membre de la communauté collaborative peut être à la fois formateur et apprenant.

D’ailleurs, au delà des préférences des managers en terme de solutions pédagogiques , une étude de Brandon Hall Group montre que l’efficacité et le taux de progression des apprenants serait jusqu’à 75 fois supérieur dans des dispositifs de formation social learning

Combiné aux progrès digitaux, le social learning peut permettre de créer et d’animer des communautés apprenantes de toutes tailles et ce même quand elles sont géographiquement dispersées. Lorsque laWEbox déploie sa plateforme collaborative, c’est donc une formation mixte qui combine social learning et d’apprentissage informel qui est proposé aux apprenants. L’objectif pédagogique est d’apporter un mélange d’interactions sociales et expérientielles. Cela permet notamment d’acquérir des compétences transversales. 

Il est désormais possible d’intégrer l’apprentissage non formel dans un plan de formation et dans les outils de formation. Le mix entre l’apprentissage formel et non formel est la combinaison idéale pour répondre aux enjeux de développement des compétences des entreprises. Ce mix repose sur de l'apprentissage formel qui permet aux entreprises de transmettre des postures et comportements à ancrer, pour garantir un socle d’apports pédagogiques formalisés sous forme de modules ou de classes virtuelles ou séminaires, maîtrisés, descendants, transmis par des formateurs, qui vont dans le sens de la stratégie de l’organisation. Le volet d’apprentissage non formel permet quant à lui de favoriser le partage de solutions entre pairs, par communautés, pour s’adapter à l’environnement et au quotidien des apprenants, en tenant compte du capital social de l’entreprise, dispensés entre collègues, via des modalités variées, en situation de travail. L’ensemble de ces deux modalités complémentaires permet de concevoir des modules qui répondent à la fois aux besoins des organisations, tout en collant aux attentes des apprenants, dans leur quotidien. C’est une façon concrète de mettre l’apprenant au centre de son parcours.

Découvrir une infographie sur le peer-learning.

2- Le social learning par laWEbox : Témoignage BNP Paribas

Le dispositif de formation “social et informel” et la plateforme pédagogique de laWEbox ont été déployés chez BNP PARIBAS pour mener un projet de transformation. 

L’équipe projet témoigne sur l’objectif pédagogique : “Nous étions dans un contexte de transformation de la posture managériale avec pour objectif d’également transformer la façon dont les projets sont conduits. C'est évidemment une transformation qui va vers un service plus agile, plus de communication, plus d'échanges, pour que l'équipe projet fasse corps autour d'un objectif commun.” 

C’est donc dans ce contexte que laWEbox a mis en place une formation hybride pour accompagner BNP PARIBAS. Découvrez les modalités d’apprentissage informel qui ont été déployées :

  • L’animation d’une communauté apprenante


L’équipe projet s’est réunie pour concevoir une formation spécifique, avec de l’interactivité, le social learning a été alors mis en place via laWEbox : les managers de BNP Paribas ont été intégrés dans des groupes d’échange de bonnes pratiques. Les modules de formation dispensés sous forme de micro-contenus de doing de laWEbox ont permis aux communautés d’apprenants d’échanger sur des sujets opérationnels de leur quotidien de façon à partager leurs bonnes pratiques et solutions. 

  • La mise en avant du “doing”

Le chef de projet témoigne sur les modalités pédagogiques : “On s’est raccroché à la notion de passage à l’action, au-delà des intentions, là on s’est dit il est temps de faire”. Ce déploiement s’est structuré autour de l’action. Le but était de provoquer l’apprentissage informel expérientiel, c’est en “faisant” que les pratiques s’ancrent. Pour cela, des micro-contenus incitant l’action ont été poussés dans la plateforme d’apprentissage (faire du feedback, partager une bonne pratique sur un sujet précis, essayer sur le terrain une bonne pratique proposé par la WEbox…). C’est ainsi que plus de 65% des participants ont affirmé être prêts à réitérer l’expérience d’apprentissage laWEbox.

  • L’ancrage régulier

L’équipe projet témoigne : “la plateforme d’e-learning de laWEbox met en action et le fait de manière quotidienne, ce qui fait qu’on n’oublie pas. Pour changer les habitudes, il faut faire régulièrement et sur une certaine durée”. Le savoir acquis par un individu est soumis à la courbe de l’oubli. De plus l’apprentissage informel à la particularité de se pratiquer à toute heure, c’est en ce sens que pour ancrer correctement des comportements, des micro-contenus rapides à faire ont été proposés quotidiennement dans l’application laWEbox pour se former en situation de travail. 

Conclusion sur le social learning

En résumé, pour réussir des transformations en entreprise, il est primordial de les accompagner de formations managériales. Le social learning est un exemple de solution pédagogique qui permet d’optimiser l’impact de ces formations comme le prouve le déploiement de laWEbox chez BNP PARIBAS.

L’apprentissage informel collaboratif, associé à une conception pédagogique adaptée peut emmener vers la réussite d’une transformation en entreprise. Si vous souhaitez accompagner un changement majeur ou faire évoluer les pratiques managériales de votre entreprise, découvrez l’offre de formation, les outils digitaux collectifs, les fonctionnalités exclusives de la plateforme et la pédagogie spécifique de laWEbox : venez échanger avec nous lors d’une de nos masterclass.

Ressources complémentaires sur le social learning

Découvrez comment laWEbox aborde les nouvelles modalités d'apprentissage :

Voir le PDF 2

Ces articles sur le management pourraient vous intéresser