La reconnaissance au travail et les leviers pour motiver ses équipes

Date de publication :

20/6/2022

“Un salarié heureux au travail est 2 fois moins malade, 6 fois moins absent, 9 fois plus loyal, 55% plus créatif, 31% plus productif”. En effet, la performance de l’entreprise dépend grandement de l’engagement des salariés. La volonté de toute organisation est d'avoir des collaborateurs engagés, qui s’impliquent dans leurs missions et se projettent dans les objectifs. Trouver des solutions pour fidéliser et générer de l’engagement est donc un sujet clé de la culture d’entreprise. 

Ne ratez plus nos dernières actualités

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

La reconnaissance au travail : contexte

Comment générer le sentiment d’appartenance, selon la pyramide de Maslow, l’accomplissement est un des besoins majoritaires du travailleur. L’expertise de management de laWEbox démontre que la reconnaissance au travail est un des facteurs majeurs de cet accomplissement et de l’engagement des salariés. D’ailleurs, en 2022, 70% des collaborateurs ont déclaré avoir  besoin de reconnaissance de la part de leur N+1. Cette reconnaissance au travail, la reconnaissance du travail accompli par les collaborateurs, est directement corrélée avec la qualité de vie au travail et la productivité. Néanmoins, les managers et collaborateurs ne sont pas tous sensibles aux mêmes formes de reconnaissance présentes dans le monde professionnel.

Cet article résume l’ouvrage de laWEbox, “Moteurs d’engagement : “365 actions pour mieux travailler ensemble”, édité chez Marabout (Hachette), qui reprend des dizaines de références et de sources chiffrées.

Comment motiver ses salariés, générer de l’engagement et de la reconnaissance au travail ?

La reconnaissance au travail et les 12 leviers pour générer de l’engagement 

LaWEbox a effectué 1 an de recherche sur l’engagement et voici la synthèse des leviers qui génèrent de l’engagement. 

  • Se connaître et connaître l’autre

Il est important de se connaître et de connaître ses équipes pour identifier les forces et les points de progrès. Travailler sur l’amélioration favorise la motivation. Pour ce faire, encouragez les autres à parler d’eux, créez des moments conviviaux dans vos routines, créez une bulle de confidentialité…

  • Véhiculer sa reconnaissance au travail

Il s’agit du levier le plus important pour générer de l’engagement : remerciez, félicitez, prenez le temps de l’écoute, de montrer l’importance de chacun, soyez présents aux moments clés de la vie des collaborateurs, lorsqu’ils ont des difficultés et que vous pouvez les aider dans leur travail, formalisez des “merci-bravo”, remerciez en public... Le facteur de motivation principal est le fait d’être reconnu comme individu à part entière et utile à l’équipe ; le manque de reconnaissance ne peut être compensé ni par une augmentation de salaire, ni par les autres leviers de cette liste.

  • Être optimiste

Le manager est un moteur d’équipe, il doit par son attitude entraîner ses collaborateurs à toujours penser aux solutions. Cela passe par des gestes simples comme : reconnaître les petites victoires, terminer chaque rendez-vous par un feedback positif, arrêter de râler…Cet optimisme est bénéfique pour l’épanouissement des salariés.

  • Joies simples et culture du jeu

L’importance de la bonne humeur. Les employés les plus performants allient bien-être et efficacité. Une bonne ambiance de travail, un environnement léger où vos collaborateurs sont heureux leur permettra d’être beaucoup plus productifs. Matérialisez cette bonne humeur en proposant des animations détendues, par exemple en organisant des concours bon enfants…

  • Place de l’émotion et empathie

Les relations humaines sont au centre de l’engagement, les collaborateurs ont parfois besoin de se sentir écoutés et compris. Le ressenti des salariés est donc important et pour le recueillir, vous devez : écouter sans chercher à conseiller, lâcher un peu le contrôle, vous former au langage non verbal…

  • Culture de l’action et de l’erreur

Valoriser l’action et la culture de l’erreur sont les conditions pour améliorer l’intuition et la créativité. De plus, la culture du droit à l’erreur permet de réduire le stress au travail. Valorisez chaque semaine une prise de risque, testez sur le terrain, ou encore fêtez les apprentissages amenés par la défaite.

  • Humilité et équité

En tant que manager, apprenez à demander des excuses et à pardonner. Un environnement de travail sain et équitable, avec un dialogue social facilité, paraîtra plus juste pour vos collaborateurs et aidera à motiver les salariés.

  • Gratitude et altruisme

Évidemment, un des meilleurs signes de reconnaissance au travail est la gratitude exprimée au sein de l’équipe, elle reflète la qualité du travail exécuté et le fait d’être heureux pour ses collègues, pour ses équipes. Cela passe notamment par le fait de faire des compliments entre collègues, des tour de table des coups de mains reçus par l’équipe.

  • Générosité et entraide 

Personne n’aide par devoir ou parce qu’on a mauvaise conscience mais plutôt pour se sentir utile. Participer aux cagnottes, offrir des fruits ou des friandises, transmettre les bonnes pratiques aux nouveaux… sont un ensemble de pratiques qui instaurent la cohésion et l’entraide dans vos équipes. Cette entraide fédère.

  • Bienveillance et gentillesse

La bienveillance est un des piliers de la confiance et de la motivation en entreprise. Si vous voulez bâtir cette confiance, consacrez du temps aux autres, soyez authentique, demandez l’avis des équipes et arrêtez de faire la morale.

  • Prendre soin de soi et des autres

Pour être un moteur d’engagement, la santé au travail, la santé mentale et le bien-être sont tout aussi importants, ils doivent se ressentir. Challengez votre organisation du travail, l’amélioration des conditions de travail, bougez régulièrement, profitez des pauses, évacuez le stress. Le bien-être au travail est primordial dans une équipe, il est toutefois difficile pour un manager de prendre le temps d’améliorer les conditions de travail de ses collaborateurs. Au-delà de prévenir les risques professionnels et notamment les risques psychosociaux, promouvoir la qualité de vie au travail permet de se sentir mieux au travail, ce qui est également un levier d’engagement.

  • Quête de sens et expression de sa liberté

Les équipes doivent trouver du sens au travail, du sens dans leurs missions, adhérer au projet et se sentir autonome. Quelques bonnes pratiques pour le faire : limitez à 50% les informations descendantes en réunion et effectuez un retour aux sources du sens des missions de chacun, quand cela est nécessaire, prenez des mesures en faveur de la RSE.

Parmi tous ces leviers de l’engagement, véhiculer de la reconnaissance au travail est le plus puissant, et celui qui manque le plus aux collaborateurs. Il faut également prendre en compte la diversité des profils d’une équipe et affiner cette reconnaissance en connaissant les leviers de motivation propres à chaque collaborateur.

Connaître les leviers de motivation de chaque collaborateur pour véhiculer sa reconnaissance au travail

Si donner de la reconnaissance aux salariés est le principal levier de l’engagement, d’autres sources de motivation intrinsèque sont multiples et ont un fort impact sur la motivation et la performance des salariés. Ces sources de motivation des collaborateurs peuvent être stimulées via 9 leviers de motivation, propres à chaque salarié. Certains sont motivés au choix par :

  • L’entreprise, la marque, les valeurs qu’elle incarne peut être une source de motivation
  • Le sens de sa mission : certains collaborateurs peuvent être motivés principalement par l’utilité profonde de leur travail.
  • Le besoin d’avoir une vision et des objectifs clairs est le moteur de motivation clé pour certains profils
  • Le goût du challenge et du dépassement motive certains, plus que tout
  • La rémunération (en réalité l'argent intervient peu comme levier d'engagement)
  • Être reconnu comme un expert dans son domaine, ou continuer à apprendre peut être la source de motivation principale chez certains
  • L’esprit d’équipe, le relationnel peuvent motiver certains au delà des autres leviers
  • L’utilisation de la créativité renforce la motivation d’autres profils
  • L’autonomie est un autre levier important pour certains salariés

Comment prendre en compte ces besoins variés des salariés ? Pour aller plus loin sur cette notion des leviers de motivations intrinsèques et comment activer les techniques managériales associées comme facteurs de reconnaissance, découvrez notre article sur le sujet.

La reconnaissance au travail : conclusion

Le style de management appliqué dans une équipe a un fort impact sur la vie professionnelle et le sentiment d’appartenance des salariés. Or, pour optimiser cet engagement, il est nécessaire de connaître les facteurs qui motivent ou démotivent, de travailler à améliorer son rôle de manager, pour activer les leviers qui répondent au besoin de reconnaissance des collaborateurs. 

Si vous êtes en charge du développement des compétences, que vous souhaitez former vos managers à maximiser l’engagement de leurs équipes, venez découvrir notre expertise lors d’une de nos masterclass et découvrez le dispositif innovant de partage d’expériences de laWEbox.

Ressources complémentaires :

- Pour en savoir plus sur l'importance du feedback cliquez ici

- Découvrez une infographie sur l'importance de l'engagement comme levier de productivité en cliquant ici

- Découvrez comment la reconnaissance au travail est incarné par un management participatif en cliquant ici

- Découvrez la synthèse de cet article en images en cliquant ici

Voir le PDF 2

Ces articles sur le management pourraient vous intéresser