Aimer ses équipes : cela fait-il de moi un bon manager ?

Date de publication :

2/8/2021

Dans certaines entreprises, les personnes ont perdu confiance, deviennent individualistes, ou ne font confiance que si cela rejoint leurs propres intérêts. A l’inverse, j’ai eu l’opportunité d’interviewer des managers, y compris des commerciaux, qui dépassent régulièrement leurs objectifs en appliquant un seul crédo : Aimer leurs clients et leurs équipes.

Ne ratez plus nos dernières actualités

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Voici quelques éléments recueillis auprès d’eux :

  1. Tout commence par le recrutement. Juliette manager aux achats témoigne « La clé c’est de recruter des personnes qui ont la même vision, le même état d’esprit. » Parfois en entretien c’est presque de l’ordre animal : la communication non verbale, le vocabulaire, … tout un faisceau d’indicateurs font sentir que l’on fonctionne bien de la même façon. Si cette confiance se ressent dès le démarrage de la collaboration, certains managers le disent cash dès le début : « je vous apporte ma confiance je vous demande d’avoir confiance en moi. ».
  2. Ce qui compte ensuite, c’est notre capacité d’écoute et notre honnêteté. Frédéric, manager en charge du développement commercial d’une société technologique témoigne « Il faut croire à ce que l’on dit à ses équipes, croire à ce qu’on vend à ses clients, pour être crédible. C’est fondamental d’être honnête pour créer une relation qui va vivre sur le long terme. Pensons à ce client qui nous demande l’impossible, alors que nous aimerions faire affaire : que vais-je lui dire ? Je peux le retrouver dans 10 ans et il se souviendra de moi. S’il n’a pas eu confiance en moi, s’il a été déçu car je lui ai promis la lune, cette confiance il ne la retrouvera jamais. »
  3. « L’humain au centre » : tout le monde est a priori d’accord. Pour que ce postulat ne soit pas vain, cela nécessite quelques actions cohérentes. En management, les rituels sont importants car ils donnent de la stabilité et favorisent la convivialité. Frédéric va plus loin : « Avec mes équipes, j’ai également mis en place une prime qualitative basée sur la cohésion d’équipe. Et puis les équipes savent que je suis prêt à tout entendre. Un exemple ? L’an dernier, mes équipes sont allées au cinéma en pleine journée, pour fêter leurs objectifs annuels brillamment dépassés de 150%. Ils savaient que je les soutiendrais s’ils m’en parlaient ; mais c’est important d’en parler car c’est moi qui vais au front les défendre face aux remarques de la Direction qui s’attend à un management plus répréhensif.
  4. Etre particulièrement présents dans les moments difficiles. Les moments difficiles sont des moments de vérité. Il faut savoir gérer la frustration, tenter de comprendre pourquoi quelqu’un n’est pas bien à un instant T et respecter les gens quoi qu’il arrive. Pour Juliette, « cela peut passer par un courrier manuscrit en réponse à une mauvaise nouvelle, ou dire simplement à un collaborateur de rentrer chez lui. »
  5. Une fois cette confiance accordée dès le démarrage, pour la conserver c’est aussi une question de crédibilité dans le temps : quels faits constatés permettent de montrer que cette personne tient ses engagements ? Est-ce que je me suis engagé uniquement sur des choses que je peux réellement promettre ? Ai-je pu apporter 5 réponses pragmatiques cette semaine à mes équipes ou à mes clients ? La crédibilité c’est aussi les résultats : si parfois un management empathique peut donner l’impression que l’on ne « contrôle pas » les équipes ; quoi qu’il en soit c’est la capacité à avoir des bons résultats qui fait la loi. Ensuite cette crédibilité nourrit la confiance.

Je constate que certaines cultures d’entreprises favorisent les paniers de crabes. Pourtant, aussi surprenant cela peut-il paraitre, et même si nous restons dans un contexte professionnel, il semblerait que la clé soit donc d’aimer ses équipes et ses clients.

Vous cherchez une solution pour ancrer les bonnes pratiques managériales dans le quotidien ? Suivez la WE box. Vous préférez lire ? Découvrez Moteurs d’engagement (Top 10 Amazon pendant 4 mois).

A bientôt,

@AdeBernardy

Voir le PDFVoir le PDF 2

Ces articles managériales pourraient vous intéresser

vie-en-collectivite-bonne-humeur-au-travail

Bonne humeur au travail : pour une vie en collectivité réussite

Avoir la pêche, la banane, c’est la base de la vie en collectivité. Diffuser le positif, c’est aussi partager les compétences, les idées ...

empowerment-au-travail

Découvrir la notion d'empowerment au travail

Empowerment kesako ? Découvrez la notion d'empowerment au travail avec laWEbox

faire face aux transformations

Comment concrètement faire face aux transformations en 2020 ?

Découvrez comment faire face aux transformations en 2020 avec laWEbox